Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Coup d'oeil à l'Actu

Informations diverses.


Les médias doivent-ils tout dire, sur tout?

Publié par Pierre ALEX sur 16 Avril 2018, 11:26am

Catégories : #Question

Les médias doivent-ils tout dire, sur tout?

           Vaste question qui mérite d’être posée de nos jours puisque notre société évolue constamment. Afin d’apporter des éléments de réponses clairs et précis, il faut se poser quelques questions.

 

Quels sont les principes mêmes du journaliste ?

            Par principe, le but du journaliste est de faire passer une information juste à la société. Pour cela, il ne doit pas pratiquer l’autocensure, c’est-à-dire ne pas effectuer une censure à soi-même et alors ne pas dévoiler l’information au public. De plus, le journaliste ne doit pas être soumis à des organes politiques, économiques ou religieux s’il souhaite publier une véritable information.

 

Dans quelle société exerce le journaliste ?

            En effet, selon le type de sociétés, la liberté d’expression n’est pas identique. Par exemple, en France, le journaliste peut tout dire si il respecte les limites imposés par la loi (article 11 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen et charte de Munich). Mais, si le journaliste travaille dans un pays dictatorial, il subit des restrictions au niveau de ses publications.

 

Quelle est la nature de l’information ?

            Il faut savoir si notre information est publique ou privée. Une information publique est connue de tout le monde, c’est, par exemple, l’interview du président Emmanuel Macron dans une classe au journal de 13H sur TF1. Une information privée concerne les informations personnelles (par exemple M. M a une grosse voiture).

            Mais attention, certaine information privée se doit d’être publique. Par exemple, M. Hollande va rendre visite à sa compagne en scooter, il s’agit d’une information privée. Le fait que M. Hollande soit président de la république à ce moment-là et que cet évènement soulève des questions sur sa sécurité, cette information doit et devient publique.  

         Ensuite, qu’elle est la source de mon information ? Faut-il la dévoiler ? On peut prendre par exemple William Mark Felt, numéro deux du FBI au moment de l’affaire du  Watergate. Il fut la source de la réussite des journalistes du Washington Post et il ne voulait pas être cité pour sa sécurité.

 

Quels sont les enjeux de l’information ?

            L’information que le journaliste va publiée peut servir d’élément de réponse pour le public. Par exemple, quand les journalistes développent un article sur le but incroyable de Cristiano Ronaldo contre la Juventus Turin au match aller des quarts de finale de la ligue des champions, le journaliste doit pouvoir présenter une image du but. Dans cette situation, le lecteur sera spectateur.

            Cependant, certaines informations sont inutiles pour la société et nourrissent un certain voyeurisme auprès des lecteurs. Par exemple, lors de la guerre du Vietnam, les journalistes du monde entier ont pris des centaines d’images sur les atrocités faites aux populations locales. Le public n’ignorais pas les tragédies des combats et des menaces mais faillaient-ils vraiment les dévoilées. Ici, le lecteur est alors voyeur. 

 

            Ainsi, la diffusion de l'information dépend des situations, du contexte d’où elle est tirée. On assiste aujourd’hui à un accès à l’information de plus en plus fermé par rapport aux années 1960. Les journalistes pourront-ils tout dire dans la société de demain ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents